Débuter le violon adulte

Comment réussir le vibrato en trois étapes

Le principe du vibrato

Le vibrato consiste à faire varier la hauteur du son très légèrement alternativement un petit peu en-dessous et un petit peu au-dessus de la note qu’on a choisie de faire vibrer.

Détendre la main gauche

Vérifiez que votre main gauche est totalement détendue. Pour cela faîtes des petits allers-retours sur le manche. Ensuite posez très légèrement un doigt sans trop l’appuyer.

Laisser traîner le doigt sur la corde avant de le fixer

Continuez vos allers-retours le long du manche en laissant votre doigt s’allonger et se refermer. Le mouvement de base est ouvrez le bras, fermez le bras. Votre doigt traîne sur la corde. Il s’allonge quand vous ouvrez le bras. L’objectif de cette étape est d’assouplir la phalange distale pour qu’elle roule sur la corde et donc fasse varier la hauteur du son. Il faut acquérir ce geste de pouvoir laisser traîner le doigt sur la corde.

Attention à ce que la base de l’index garde le contact et glisse le long du manche. Ce geste qui paraît simple peut prendre plusieurs jours voire plusieurs semaines avant d’être acquis. C’est tout à fait normal, tout dépend depuis combien de temps vous faîtes du violon. On peut commence rl’apprentissage du vibrato dès la première année de violon.

Vous allez maintenant fixer votre doigt sur une note. Et vous allez également fixer le pouce qui auparavant circulait le long du manche. Continuez le mouvement d’ouverture et de fermeture du bras. Continuez d’allonger et de refermer le doigt. Vous pouvez observer que le bout de votre doigt roule sur la not. Vous obtenez ainsi une variation du son. Vous faîtes ça sur chaque doigt.

Dans un pemier temps avec un geste ample, le but étant d’avoir une main souple avec un mouvement très continu sans saccade. Ce mouvement peut mettre du temps à venir. Persévérez en en faisant un petit peu tous les jours.

Accélérez !

la troisième étape est simple : il suffit d’accélérer les mouvements, un petit peu puis repartir lentement … et ré-accélérer. Il ne faut pas brûler les étapes. Allez-y très progressivement. Soyez très patients. Ne vous dispensez pas de regarder la vidéo pour voir les bons gestes.